déchetterie : horaires d’été

A compter du mercredi 1er Juin les horaires des déchetteries du SICTOM passent en heures d’été, à savoir :

FLORAC-TROIS-RIVIERES :

du lundi au samedi en continu de 8H à 14H

SAINTE-ENIMIE :

le mercredi de 08H à 12H et de 14H à 17H

le samedi de 8H à 12H

PONT DE MONTVERT :

le mercredi de 08H à 12H et de 14H à 17H

le samedi de 8H à 12H

A compter du vendredi 1er JUILLET

HURES LA PARADE :

le mercredi de 10H à 12H et de 13H30 à 17H

le samedi de 10H à 12H et de 13H30 à 17H

Retrouvez tous les horaires des déchetteries et plus d’informations sur https://sictom-bht.fr/qui-sommes-nous

l’aire de service pour camping-cars opérationnelle

L’absence d’ aire de service publique pour camping-car se faisait cruellement sentir. C’est enfin corrigé.

Les camping-cars peuvent désormais vidanger dans de bonnes conditions, gratuitement, ce qui évite bien sûr les vidanges sauvages très polluantes .

Pour l’eau, une borne payante par carte bancaire contact a été mise en place et permet ainsi de subvenir aux besoins des campicaristes de passage dans la commune.

pour les fans de drones

La Préfecture communique :

Usage d’un aéronef télépiloté : sensibilisation à destination des mairies
Il existe deux catégories d’utilisation d’aéronefs sans équipage à bord (drones), qui se distinguent par le niveau de risque que représentent les opérations réalisées, par le niveau de formation des télépilotes et par la complexité des démarches à accomplir pour les exploitants :

Catégorie ouverte : usage de loisir et opérations simples (formation et démarches simplifiées)

Catégorie spécifique : opérations complexes (qualifications exigeantes pour les télépilotes, démarches complexes pour les exploitants)

La catégorie ouverte comporte un certain nombre de restrictions :

Survol de personnes et rassemblement de personnes interditVol de nuit interditVol hors vue interdit (le drone doit rester en vue directe du télépilote)Vol interdit en agglomération au-dessus de l’espace publicVol interdit dans une zone de restriction en matière d’espace aérien (proximité d’aérodrome, d’hélistation, de base ULM, site sensible ou protégé, etc…)Vol en agglomération au-dessus d’un espace privé possible mais limité à la hauteur des bâtiments et à distance suffisante des limites de la propriété

La catégorie spécifique permet à un exploitant ou un télépilote qualifié de réaliser des vols en agglomération au-dessus de l’espace public, dans les conditions suivantes :

Délimitation d’une zone de sécurité interdisant l’accès à toute personne étrangère à l’opération (zone généralement comprise entre 10 et 30 m autour de la zone d’évolution du drone)Cette zone de sécurité peut nécessiter la neutralisation d’une partie de l’espace public et donc d’obtenir une autorisation d’occupation temporaire de l’espace public. Cette autorisation est délivrée par la mairie et relève de sa seule responsabilité.Notification du vol à la préfecture du département concerné (mesure d’ordre public)Protocole d’accord avec les services de circulation aérienne ou du gestionnaire d’une plateforme aéronautique, le cas échéantLe vol de nuit est possible, avec dérogation préfectorale dans certains casSurvol de tiers et rassemblement de personnes interdit (sauf participants à l’opération)Survol de voie de circulation possible si neutralisée (fermeture, surveillance par observateurs)

Dans le cadre de commandes par la mairie de prises de vue d’événements ou pour la promotion de la commune, la plus grande attention au « statut » de l’exploitant d’aéronefs télépilotés doit être de mise.
La tentation de faire appel à un télépilote de sa connaissance est compréhensible, mais tout télépilote n’est pas réglementairement autorisé à répondre aux exigences en la matière et s’expose à des sanctions.
Pour rappel, le maire n’a aucune compétence en matière d’espace aérien. Ce qui implique que l’accord qu’il peut donner à un télépilote de réaliser un vol sur le territoire de la commune n’autorise pas le télépilote à s’affranchir des règles d’utilisation d’un aéronef télépiloté.
La diffusion sur des supports de communication de la mairie de prises de vues aériennes (photos et vidéos), qui montreraient des infractions caractérisées aux règles d’usage des aéronefs télépilotés doit être proscrite et pourra faire l’objet d’une demande de suppression par la Direction de la Sécurité Aérienne Sud (DSAC/S).
La DSAC/S reste disponible pour apporter un support aux mairies qui auraient besoin de renseignements complémentaires ou un doute sur la faisabilité d’une opération, à l’adresse : dsacsud-aviationgenerale@aviation-civile.gouv.fr

le CDT Lozère et Lozère Résa communiquent

Le Comité départemental de la Lozère (CDT) et Lozère Résa s’interrogent sur les résidences secondaires en Lozère.

Vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire en Lozère ?

VOTRE avis nous intéresse !

Lozère Tourisme et Lozère Résa mènent une étude sur l’usage des résidences secondaires par leurs propriétaires en Lozère et les services dont ces derniers pourraient avoir besoin*.

Si vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire en Lozère, que vous habitiez ou pas dans le département, merci de nous aider à mener cette étude en prenant moins de 10 minutes de votre temps pour répondre à notre questionnaire**.

Répondre au questionnaire : www.maison48.cc

* Étude menée en collaboration avec Tourisme Aveyron

** Ce questionnaire est anonyme.

la mobilité douce

Mercredi prochain 23 mars, la commune va présenter les vélos à assistance électrique (VAE) qui vont être mis à la disposition de la population.

La mouvance actuelle, de tendance écologique, vers la mobilité douce, a incité la municipalité à promouvoir l’utilisation de ces vélos à assistance électrique, dans une région montagneuse, et de les mettre à la portée de tous.

 Avec ces VAE, même les moins sportifs pourront se déplacer sur des distances relativement importantes et surtout se familiariser avec leur utilisation avant éventuellement s’en porter acquéreur.

Pourront également en bénéficier, les habitants des communes avoisinantes qui travaillent dans le village. 

L’utilisation de ces vélos pourra se faire selon leur disponibilité  et après une prise de rendez-vous à la mairie.

Les durées pourront se prolonger jusque’à 3 mois; chaque utilisateur sera responsable du vélo et en aura la charge tout au long de son utilisation. 

Le référent à la mairie de Meyrueis, c’est Nagawaka que tout le monde connait.

Comment procéder :

Continuer la lecture de « la mobilité douce »